Voir la suite

À la rencontre d'hommes et de femmes unis par l'excellence de leur produit.

Derrière chaque Prix d’Excellence, il y a des femmes et des hommes de passion et de savoir-faire. Des personnes talentueuses qui se battent tous les jours pour donner du goût au meilleur de nos régions.

 

Découvrir les portraits
Homepage Candidats

Le Prix d'Excellence

Il a pour objectif de récompenser les producteurs.

Pour l'excellence des résultats qu'ils ont obtenus lors des 3 dernières sessions du Concours Général Agricole.

Redécouvrir les terroirs et les savoir-faire d’exception.

Mais surtout la sincérité des producteurs qui travaillent sans relâche pour nous proposer le meilleur. Des efforts récompensés par le Prix d’Excellence qui ne fait pas oublier aux primés combien leurs métiers sont exigeants, et combien l’agriculture française rencontre des difficultés qui sont autant de défis à relever. Des défis que sont prêtes à affronter les nouvelles générations, bien décidées à être des acteurs de qualité dans le paysage de l’alimentation française.

38 producteurs de talents à découvrir
Concours Vins Rigueur Tracabilité

Défendre le bon goût et la qualité !

Choisissons, chaque jour, de célébrer nos producteurs, et exprimons notre préférence pour des produits sains, sincères, authentiques et naturels, de saison et durables, comme ils savent si bien le faire…


Mise à l'honneur

38 producteurs de talents.

Sur plus de 5600 producteurs participants.

54

Vins de Lorraine

Domaine Régina

Les 17 cuvées du Domaine Régina sont à l’image de Jean-Michel et Isabelle Mangeot : elles portent en elles les valeurs de simplicité, de découverte et de convivialité. Avenants, les vins sont en harmonie avec le terroir, bienveillants et respectueux, à la fois naturels et complexes.

Chaque année, le Domaine Régina présente 5 vins au Concours Général Agricole, deux gris, deux blancs et un rouge, très régulièrement récompensés par des médailles d’Or ou d’Argent. 16 médailles récoltées en 10 ans, 8 en Or, 8 en Argent.

Domaine Regina Isabelle Mangeot

51

Vins de Champagne

Champagne Sanchez-Le Guédard

« Mes grands-pères, puis mes parents, ont créé ce qui est aujourd’hui notre domaine, avant de maîtriser l’art de l’assemblage champenois. » – Sébastien Sanchez.

Aujourd’hui, la maison Sanchez-Le Guédard compte 5 hectares situés à Damery, à Cumières, et à Oger, tous certifiés en bio depuis 2013. Pour Sébastien, le champagne est avant tout un vin. Dans cette logique, c’est pour lui une évidence que l’on peut accompagner tout un repas au champagne. Le champagne Rosé de Saignée n’est pas élaboré pour être gardé. C’est un champagne de fruits, qui s’apprécie dans les 3 ans.

Champagne Sanchez Le Guédard

39

Vins du Jura Franche Comté

Domaine de Savagny

« Ce qui me plaît infiniment dans cette région d’adoption qu’est le Jura Franche-Comté, c’est qu’elle offre une grande palette chromatique et aromatique à la fois très spécifique et très variée. »Émilie Noël

Créé il y a 30 ans, le Domaine de Savagny appartient depuis 2002 à la Maison du Vigneron, propriété des Grands Chais de France. Le groupe, 1er vinificateur privé de France, est dirigé par le puissant Joseph Helfrich qui l’a fondé en 1979, et qui est connu pour son amour des Vins du Jura.

Emilie Noel Domaine Savagny

71

Vins de Bourgogne

Domaine de l’Europe

Depuis 1995, Guy Cinquin bichonne ses 2,5 hectares de vignes exposées plein sud où il cultive essentiellement du Pinot Noir, et un peu de Chardonnay dont il fait de merveilleux Mercurey rouge et blanc. Pour Guy, le moteur, c’est le partage. Autant il aime travailler seul dans ses vignes et vinifier avec la plus totale indépendance, autant il n’envisage pas une dégustation de vins sans amis !

25

Charcuteries

Morteau Saucisse

« Morteau Saucisse, 20 cm de pur bonheur »

La société Morteau Saucisse a été créée en 1981 par Michel Jacquet, boucher à Morteau. En 2003, Morteau Saucisse a été intégrée à la société Jean-Louis Amiotte, constituant ainsi un des groupes majeurs de la salaison en Franche-Comté. Les salaisons régionales puisent leurs racines dans des traditions ancestrales dont l’emblème reste le tuhé. On fumait les saucisses en les suspendant au-dessus de l’âtre dans la pièce de vie des montagnards. De cela, est restée la technique d’une fumaison obtenue par la fumée sans flamme de résineux de la région. C’est ce savoir-faire que perpétue Morteau Saucisse.

Morteau Saucisse Samuel Perrin Carole Amiotte

67

Eaux de Vie

Distillerie André Mersiol

Dans la famille Mersiol, on apprécie beaucoup les eaux-de-vie. Chacun a ses préférences, mais tous aiment beaucoup leur marque d’Alsace Gewurztraminer. Pierre-Nicolas avoue une petite faiblesse pour l’eau-de-vie de mirabelle. Ils dégustent, avec modération bien entendu, leurs spécialités avec le café, en fin de repas, en famille et avec les amis.

André Mersiol, le père de Pierre-Nicolas, a effectué sa première distillation en 1980, avec des poires Williams. Aujourd’hui, la distillation est l’affaire de Pierre-Nicolas, mais, dans cette famille très unie, il trouve du renfort facilement auprès de ses parents, André et Béatrice.

Andre Mersiol Pierre Nicolas Mersiol

68

Vins d’Alsace

Maison Joseph Cattin

La Maison Joseph Cattin produit plus de 40 références chaque année, dont un grand nombre reçoivent des récompenses. Les Vins AOC d’Alsace ont la particularité d’être des vins de cépage.

Les générations de Cattin se succèdent à Voegtlinshoffen depuis près de trois siècles, et chacun a mis sa pierre à l’édifice devenu aujourd’hui une immense maison viticole au rayonnement international. Depuis une dizaine d’années, Jacques Cattin fils a rejoint l’aventure. Aux côtés de son père, il concourt à définir le style des vins produits, avec une exigence rare.

Jacques Cattin Maison Joseph Cattin

01

Volailles

La Ferme Josserand

La Ferme Josserand est installée depuis 1920 dans la Bresse de l’Ain, appelée aussi Bresse Savoyarde, située dans le quart nord-est du département. Dominique est aujourd’hui le représentant de la 3e génération à la tête de l’exploitation familiale. Il a pris cette décision en 2001, suite à la disparition brutale de son père Gilbert. Il poursuit, en développant avec énergie et succès l’activité mise en place par ses parents, à savoir l’élevage et la vente directe de volailles de Bresse AOP de grande qualité !

« Ma passion d’éleveur, c’est de régaler mes clients ! »Dominique Josserand

 

La Ferme Josserand Dominique Josserand

21

Jus de fruits

La Ferme Fruitière

Daniel vit à l’extérieur de son petit village de campagne, à 30 minutes au sud de Dijon et 20 minutes à l’est de Beaune. Ici, pas de voisin à l’horizon, des vergers partout autour de sa maison, et une paix royale. Boire une gorgée de jus de fruits ou de nectars de la Ferme Fruitière de Daniel Cachot, c’est comme mordre dans un fruit bien mûr, et en retrouver le bon goût gorgé de soleil.

« Mon plaisir, c’est de savoir que mes clients apprécient mes produits. »Daniel

Daniel Cachot La Ferme Fruitiere

69

Vin du Beaujolais

Domaine des Chevaliers

Au Domaine des Chevaliers, Loïc Condemine est le représentant de la 4e génération de vignerons qui se succède de père en fils. C’est un partenariat au long cours qui s’est tissé entre la famille Chevalier qui en est toujours propriétaire et qui lui a donné son nom.

« Mon savoir-faire est le fruit vertueux de la transmission intergénérationnelle. »Loïc Condemine

Loic Condemine Domaine des Chevaliers

05

Miel

Apiland Nature

Apiland est une miellerie du XXIe siècle, et bien plus encore. Mais elle ne l’a pas toujours été. Tout a commencé par des petits diaporamas faits maison que Sandrine et Lionel diffusaient pour promouvoir leur petite production de miel… C’est leur passion commune pour le monde des abeilles et le miel qui les a guidés dans la création, évolutive, de leur lieu unique, à la fois miellerie, musée très pédagogique de 800 m2, et grande boutique aux allures de caverne d’Ali Maya ! Aujourd’hui, la production de miel est sublimée par l’espace muséographique. Apiland est une petite entreprise dynamique, qui porte bien son nom, tant l’atmosphère qui règne dans les lieux est chaleureuse et joyeuse.

« L’abeille est un monde, l’apiculture est un art. »Sandrine et Lionel Rolland

Apiland Nature Sandrine Et Lionel Rolland

30

Vins de la Vallée du Rhône

Cave Coopérative de Barjac St Privat de Champclos

La cave coopérative existe depuis 1929. Riche de 50 adhérents, elle regroupe les communes limitrophes de Barjac, Saint-Privat-de Champclos, Montclus dans le Gard, et les communes de Bessas et Vagnas en Ardèche. Au fil des décennies, la cave a su évoluer tout en gardant cet état d’esprit solidaire qui animait les coopératives à leur création. Aujourd’hui, les vignerons se réunissent dans une commission de lutte raisonnée pour réduire et adapter les traitements, et pour améliorer ensemble les pratiques culturales.

« Derrière le vin, il y a des femmes et des hommes. »

Cave Coopérative De Barjac Saint Privat De Champclos

12

Apéritifs

Aromatique d’Homs

La ferme est typique des fermes traditionnelles qui étaient alors toutes consacrées à l’élevage des brebis. Elle en a conservé tous les éléments de l’architecture des causses : les anciennes bergeries voutées en pierre, les citernes de récupération d’eau de pluie, les murets… Abandonnée au milieu XXe du siècle, c’est à l’époque de la lutte contre l’extension du camp militaire du Larzac dans les années 70 que la belle endormie a repris vie : Pierre-Yves De Boissieu et Maria Möller s’y installent d’abord en tant qu’éleveurs, et développent la culture de plantes aromatiques. Ils créent des tisanes, puis des apéritifs et des condiments. Quand Marion et Romain apprennent qu’ils cherchent des successeurs pour partir à la retraite, ils n’hésitent pas longtemps : c’est le lieu idéal pour bâtir leur projet de vie. Ils ont repris la ferme des Homs en 2016, et perpétuent son histoire en se l’appropriant en douceur, et avec un bonheur perceptible et communicatif.

Marion Renoud Lias Romain Debord Aromatiques D'Homs

13

Vins de Provence

Domaine des Diables

Guillaume et Virginie font route commune depuis déjà presque deux décennies. Après 8 ans d’études menées ensemble, 7 ans en viticulture et oenologie, ils se sont installés à Puyloubier en 2007, en créant leur Domaine des Diables, non loin de la propriété viticole du père de Virginie. Ils vinifient le fruit de leurs 15 hectares en propre, et travaillent au total près de 60 hectares dont ils font naître quelques 500 000 bouteilles chaque année. Des projets plein la tête, ils sont portés par les récompenses, et l’accueil formidable fait à leurs vins, qu’ils exportent à 60%, tandis qu’ils vendent le reste en direct.

« Exprimer le terroir, ne pas gaspiller les arômes. »

Domaines des Diables Guillaume Philip Virginie Fabre

73

Produits laitiers

Coopérative de reblochon fermier de Thône

Si l’origine du Reblochon remonterait jusqu’au 13e siècle, il aura fallu attendre le décret de 1903 pour qu’il soit défini, et sa zone géographique précisée par un second décret en 1958. Aujourd’hui, il bénéficie d’une Appellation d’Origine Protégée. La coopérative des producteurs de Reblochon fermier a été créée en 1971, et s’est installée à Thônes en 1976. Elle répond à un besoin fondamental : celui de mutualiser les moyens d’affinage, de suivi-qualité et de commercialisation. Ainsi organisée, les 70 producteurs qu’elle regroupe aujourd’hui ont pu maintenir leurs fabrications traditionnelles à la ferme.

« Tout commence à la ferme ».

Marc Schely Sonia Couralet COOPERATIVE DES PRODUCTEURS DE REBLOCHON FERMIER

34

Huîtres

Occi Marée

Jean-Marc représente la 3e génération familiale à la tête d’Occi Marée. Fondée dans les années 80 par son beau-père Gilles Cuccurullo et le frère disparu de celui-ci, Christian, l’entreprise est florissante. Avant, Jean-Marc exercera la profession d’huissier de justice pendant près de 20 ans avant de revenir à la mer. Une reconversion réussie ! Occi Marée compte aujourd’hui deux restaurants en plus de son site de production ostréicole.

Jean-Marc Dumas

12

Produits oléicoles

Domaine de Pierredon

Le Moulin de Pierredon est avant tout une exploitation familiale sur laquelle on trouve depuis des décennies des olives, de la vigne et des vergers de cerisiers et d’abricotiers. Avant de succéder à ses parents, Gilles a effectué des études en pharmacie qui l’ont conduit à faire évoluer l’exploitation familiale. La propriété familiale jouit aujourd’hui d’une renommée qui dépasse largement les frontières de la région, grâce à une huile de grande qualité que produit Gilles depuis son arrivée…

 

Gilles Granier

48

Produits laitiers

Emmanuelle et Jean-Marc Vincent

Quand Jean-Marc et Emmanuelle se rencontrent et décident de faire route commune, c’est autour d’un véritable projet de vie : ils veulent vraiment tout faire ensemble ! Ils lâchent leurs carrières respectives, et s’installent dans la ferme familiale de La Borie, où la grand-mère et la mère de Jean-Marc élaboraient de leur temps des fromages de ferme pour la famille. En 1985, ils créent leur fromagerie avec une idée sincère de l’agriculture paysanne. Ils élèvent leurs enfants et développent leur entreprise main dans la main, partageant tout. Jour après jour, ils prennent soin de leur exploitation, de leurs chèvres, et fabriquent leurs merveilleux Pélardons que les connaisseurs n’échangeraient pour rien au monde !

 

 

Emmanuelle Jean-Marc Vincent

34

Vins du Languedoc Roussillon

Domaine La Font des Ormes

Les époux Cazalis de Fondouce ont un déclic en lisant un article consacré à Claude et Lydia Bourguignon : ils se lancent alors dans la re-création des vignobles et de la cave. La première vinification date de 2010 seulement ! Dès le départ, les récompenses saluent la qualité du travail mené à la vigne comme à la cave. Et en 2016, Mireille vinifie le premier blanc du Château de La Font des Ormes, un 100 % Terret Bourret vieilles vignes, un cépage languedocien très ancien, dont nous devrions entendre prochainement beaucoup parler !

« Magnifier le terroir pour que Pézenas devienne un grand cru. »

73

Vins de Savoie Bugey

Philippe Chapot

« Il faut tirer le meilleur de chaque situation, s’attacher aux nombreux petits détails qui font un tout. » – Philippe Chapot

Petit-fils de viticulteur, Philippe s’était destiné à une toute autre vie en devant ingénieur en micro-électronique… Mais en 1996, il ne résiste pas à l’appel de la terre et du vin, et il revient sur l’exploitation familiale, pour succéder à son papa qui l’aidera plusieurs années avant de prendre sa retraite. Corinne, la femme de Philippe depuis 1990, originaire de la région elle aussi, s’était fait une promesse d’adolescente : ne pas épouser un viticulteur. Mais la vie suit son destin, Corinne rejoint Philippe dans son choix, et abandonne même la fonction publique pour accompagner son mari sur l’exploitation. Le succès rencontré par leurs vins vient récompenser des choix de vie essentiels, et parfois exigeants.

Corinne Philippe Chapot

01

Produits laitiers

Laiterie Coopérative d’Etrez

La coopérative est née en 1938, du besoin des agriculteurs qui vivent alors tous de la polyculture et de l’élevage. Traditionnellement, dans la région, le lait est transformé en beurre et le lait écrémé restant sert à l’alimentation des volailles. Mais avec le développement des cheptels bovins, les fermiers cherchent à mieux organiser leur production laitière… D’où la création de la beurrerie coopérative d’Etrez, qui réunit alors 520 sociétaires qui produisent 3 millions de litres de lait par an. La laiterie diversifie progressivement son activité, au gré des fusions avec d’autres laiteries, et de l’évolution de l’agriculture bressanne. Aujourd’hui, la laiterie d’Etrez réunit 59 exploitations auprès desquelles elle collecte 31 millions de litres de lait par an.

Yann Le Scouezec

32

Charcuteries

Terre Blanche

En 1978, Christine se lance dans la culture légumière, contrant ainsi les projets de ses parents, céréaliers, qui espéraient la voir partir travailler en ville pour une vie plus confortable. Mais Christine sait ce qu’elle veut : sa vie est à la campagne, à Terre Blanche. Ses melons, ses fraises et tomates ne lui procurent pas des revenus suffisants, alors, comme elle aime beaucoup les oies et les canards, elle en élève une petite centaine en hiver qu’elle gave elle-même, pour les vendre au marché. De fil en aiguille, cette activité prend le pas, et elle abandonne la culture pour se consacrer à son élevage. En 2003, elle arrête l’élevage et le gavage pour se concentrer sur la cuisine, la vente de ses produits, et l’accueil du public, très important à ses yeux.

Christine Labatut

33

Vins de Bordeaux

Vignobles Massarin

« Allier tradition et modernité, pour améliorer la qualité, maîtriser les coûts, et valoriser nos vins ! » – Laurent Massarin

Laurent Massarin est le représentant de la 4e génération dans cette famille où les hommes sont vignerons de père en fils. En 1952, Emile Massarin fait l’acquisition d’une dizaine d’hectares autour du Château Ferrasse. En 1957, le grand-père de Laurent, Séverin Massarin, acquiert une exploitation en polyculture, qu’il va progressivement convertir en vignobles pour en faire le Château Terre Blanche. En 1989, Francis rejoint son père, abandonnant l’industrie aéronautique, et ensemble, ils réunissent Ferrasse et Terre Blanche pour créer les Vignobles Massarin.

Laurent Massarin

40

Truites

Aqualande

Aqualande est le spécialiste de la truite fumée en France depuis 36 ans. Implanté dans le Sud-Ouest depuis sa création, le groupe coopératif Aqualande a développé une filière aquacole intégrée, qu’il maîtrise dans son entier, de l’élevage à la transformation. Leader sur le marché hexagonal, l’entreprise est fortement engagée dans une aquaculture durable et responsable. Pour Jean-Claude Beziat, le PDG d’Aqualande, comme pour tous les acteurs engagés dans la filière, c’est une évidence, et nombreuses sont les démarches engagées de longue date pour améliorer sans cesse la préservation de l’environnement !

Stephane Dargelas

12

Viande

Boucherie Ortalo

En 1993, Didier et son épouse Josiane reprennent l’entreprise familiale, succédant aux parents de Josiane. Ils représentent ainsi la 5e génération de bouchers-abatteurs en Aveyron. Soucieux de faire perdurer la tradition de qualité, Didier choisit chaque bête sur pieds, chez ses amis éleveurs de la région avec qui il entretient des liens de confiance très forts. Engagés depuis le début des années 2000 dans la filière du veau d’Aveyron et du Ségala, ils sont fiers de promouvoir les richesses issues de leur beau terroir.

Didier Josiane Ortalo

33

Vins du Sud-Ouest

Château de Bellevue

La famille d’Amécourt est originaire de la Sarthe, où elle a développé une belle activité de forestiers. Lorsque les parents d’Antoine et Yves visitent Château Bellevue, leur maman Marguerite tombe sous le charme du pigeonnier. En 1972, ils acquièrent le bâti et les vignes, tout en conservant leurs forêts sarthoises. Pendant des années, ils restaurent la propriété, puis le vignoble. Arrivé à l’âge adulte, Antoine reste dans la Sarthe, où il reprend l’activité forestière, tandis qu’Yves, après l’école des Mines, part effectuer son service militaire en Guadeloupe… Il y restera 5 ans, avec son épouse Sophie. En 1996, c’est le retour en métropole. Après une rapide expérience parisienne, la famille s’installe à Bellevue : Yves reprend la propriété, qui compte alors 70 hectares, en 1998. Entrepreneur, viticulteur, père de famille nombreuse, et très engagé dans la vie politique locale, Yves d’Amécourt développe et étend le domaine. En 2002, séduit par le terroir, il achète Perrou-la-Baragoille, une propriété de 15 hectares (10 hectares en Bergerac, 5 hectares en Monbazillac)… La vinification est mutualisée, et la présence constante de Daniel Sore, le maître de chai des deux propriétés, participe à la montée en puissance de la qualité des vins, unanimement reconnue.

Yves d'Amécourt

24

Produits issus de palmipèdes gras

La Bélaudie Havard

La Bélaudie, c’est une entreprise familiale, créée par les parents de Stéphane en 1976. Jusqu’en 1990, Christian et Danièle sont éleveurs-gaveurs et vendent leurs canards entiers à une coopérative de Ribérac. Quand cette coopérative ferme ses portes, les restaurateurs sollicitent en direct les époux Havard, ce qui leur permet de sauver leur activité. En 1990, ils cessent d’élever eux-mêmes leurs bêtes. Danièle se forme alors pour élaborer elle-même des spécialités et des conserves, et le couple se concentre sur le gavage, tout en démarrant la transformation et la vente directe. Pour accompagner l’évolution de leur activité, l’exploitation s’agrandit avec le rachat de la ferme voisine, et une salle de gavage aux nouvelles normes voit le jour. Christian se charge du gavage, et Danièle confectionne foies gras, pâtés, rillettes, confits d’oies et de canards. En 2007, Stéphane succède à ses parents à la tête de la Bélaudie qui jouit déjà d’une très belle réputation bien au-delà de la région, et développe l’entreprise depuis 10 ans déjà.

Stéphane havard

24

Huile de noix

Moulin de Maneyrol

Malgré sa jeunesse, Charlie a déjà eu plusieurs vies. Parisien, il a étudié et commencé sa vie active en Ile-de-France. Mais depuis son enfance, il a souvent passé ses vacances en Dordogne, chez ses grands-parents. Adolescent, il aidait volontiers aux travaux agricoles, et notamment au ramassage des noix familiales. Alors, quand il a eu ras le bol de la vie citadine, il est venu s’installer ici, dans le Périgord noir, sans trop savoir ce qu’il allait y faire. Il n’aura pas attendu trop longtemps avant que la belle histoire ne démarre. Quand il vient déposer les noix de ses grands-parents au Moulin de Maneyrol en mars 2013, il ne sait pas encore qu’il n’en repartira plus. Le propriétaire d’alors, Daniel Ponthier, lui propose de finir la saison avec lui… et quelques mois plus tard, il lui cède son activité pour prendre sereinement sa retraite. Charlie saisit cette belle opportunité, et se lance. Ensuite, tout va très vite, et les médailles arrivent dès l’année suivante !

Charlie Le Gallo

17

Vins de liqueur

Jean-Guy et Bruno Arrivé

« L’innovation au service de la qualité. »

La famille Arrivé est vigneronne depuis… 1618, arbre généalogique à l’appui. C’est aussi une grande lignée de pépiniéristes, activité qui compte toujours aujourd’hui. Jean-Guy a perdu son papa très tôt, à 14 ans, et resté seul avec sa maman et son frère, il a dû faire face à des années difficiles. Quand trentenaire, Jean-Guy achète Château Bellevue en 1972, le domaine, bâti et vignobles, est à l’abandon depuis 2 générations. Il lui faudra un an pour réhabiliter le château et en faire l’habitation familiale, et quelques années de plus pour redonner toute sa noblesse à la vigne. Il a commencé à produire du Pineau dès 1967, sans le commercialiser, préférant le stocker puisque la pépinière de plants de vigne lui permettait de faire vivre sa famille…

Jean-Guy Bruno Arrivé

64

Piment Espelette

Xabi et Mattin Castanchoa

Petit-fils et fils d’agriculteurs basques, Xabi et Mattin se sont lancés dans la culture du Piment d’Espelette en 2010. L’aîné, Xabi démarre seul, en reprenant le parcellaire de l’exploitation de ses parents, à peine un hectare sur lequel il plante alors 11 000 pieds. En 2011, il plante 40 000 pieds, et jusqu’en 2015, il s’appuie sur des confrères dont il partage le matériel et l’expérience. Mattin le rejoint assez vite sur l’exploitation, et les deux frères s’avèrent complémentaires et avisés. En 2017, ils cultivent 74 500 plants de Piment d’Espelette Bio sur 5,5 hectares en 4 parcelles autour de Jatxou, sur l’aire d’appellation. Après une première médaille de bronze, obtenue en 2012, ils décrochent l’or en 2013, et depuis 2015 une jolie médaille chaque année, qui leur vaut en 2018 leur premier Prix d’Excellence : une fierté pour eux !

Xabi Mattin Castanchoa

50

Produits laitiers

La Bottinière

La ferme de la Bottinière abrite la famille Simon depuis l’avant-guerre ; détruite par un incendie causé par les bombardiers qui visaient le pont de Vire le 31 juillet 1944, l’habitation a été rebâtie par le grand-père de Marc. Après lui, son père a repris le flambeau en 1959, et a créé avec Marc la GAEC de la Bottinière lorsqu’il a eu son Brevet d’études professionnelles agricoles, en 1977. La ferme a vécu des décennies de bonheur, émaillées parfois de grandes peines, comme le décès du père de Marc en 2007, et celui de Pierre-Etienne, le fils cadet disparu à 26 ans en 2010. Dans la salle-à-manger, les photos sont partout : les anciens y côtoient le présent et l’avenir, et notamment les deux jeunettes, les filles de Gaylord et Elodie, 9 et 4 ans aujourd’hui…

Marc Gaylord Simon

61

Pommeau

La Galotière

Les parents de Jean-Luc, originaires de Domfront, ont d’abord tenté leur chance dans le Gers… Mais la Normandie leur manquait : ils sont revenus s’installer à Crouttes en 1963. Pendant des décennies, ils ont développé une belle activité à la Galotière : d’un côté les vergers de pommes et de poires et leur transformation en cidres, poirés et alcools, et de l’autre l’élevage. Aujourd’hui, Jean-Luc a concentré tout son talent sur la conduite des vergers et la fabrication des spécialités régionales tant primées. Son épouse Nathalie a quitté l’enseignement pour s’investir à 100% avec lui à la Galotière.

Jean-Luc Olivier

50

Confiture

La Ferme de l’Isle

Quand Véronique et Dominique se sont installés en 1981, ils ont rapidement eu leurs deux filles, et ont fait grandir leur ferme et leur famille dans la joie, avec en tête la recherche du bon équilibre en tout… et de la qualité. Émilie et sa sœur Anne-Sophie ont pris la décision en 2011 d’un retour aux sources… donnant ainsi à l’exploitation un nouvel essor. Entre 2012 et 2015, toute la ferme a été remaniée : une stabulation de 150 vaches flambant neuve, une nouvelle laiterie, des bureaux, et une boutique ont vu le jour. Aujourd’hui, la Ferme de l’Isle est une exploitation moderne, dimensionnée à son ambition nouvelle.

Emilie Simon

85

Bières

Ferme Brasserie de la Muette

« Un petit verre pour goûter ? »

Située dans le bocage vendéen, en plein cœur de la ferme familiale, la Ferme-Brasserie La Muette élabore depuis fin 2014, selon la méthode traditionnelle, des bières sur lie à partir de malts, de houblons, de levures et d’eau. Chaque vendredi et samedi, Maxime organise de 17h à 20h une dégustation et vente directe qui attire beaucoup de monde, dans une ambiance sacrément conviviale.

Maxime Tripoteau

56

Cidres & Poirés

La Maison du Cidre – Cidre Nicol

À sa sortie de l’école en 1993, Daniel reprend l’exploitation de son père. Il travaillera très peu avec lui, bien décidé dès le départ à faire les choses à sa manière. Indépendant et autonome, Daniel se forme et s’équipe pour être le plus libre possible. La « chance » lui sourit, car il obtient rapidement des distinctions qui vont nourrir la bonne réputation de son domaine. Il ne repart jamais bredouille du concours annuel de Mouzillon, et il est régulièrement distingué au Concours Général Agricole.

« Rien n’arrive jamais par hasard. »

Daniel Baudrit

44

Vins du Val de Loire et Centre

Domaine du Vieux Frêne

L’entreprise familiale a été créée en 1928 par André, le grand-oncle de Didier. Quand Jean, neveu du fondateur, lui succède, il entreprend de planter de vieilles variétés de pommiers, particulièrement résistantes, productives et bien adaptées. Les fils de Jean ont repris l’affaire : Jean-Michel s’occupe de la commercialisation, mais c’est Didier et son épouse Chantal qui s’occupent des vergers et de la transformation des pommes. Amoureux du cidre, ils ont racheté en 2009 le musée du cidre qu’ils ont sacrément modernisé et dynamisé. En 2013, Christine, œnologue, a rejoint l’équipe et travaille aux côtés de Didier à l’élaboration des cidres. Outre les cidres fermiers bruts et doux pour lesquels les Nicol sont récompensés, ils produisent de nombreux produits de qualité, dont un remarquable cidre Label Rouge, le Royal Guillevic, élaboré uniquement à partir de cette variété de pommes.

Didier Nicol

971

Rhum & Punchs

La Case des Saveurs

Carine et Franck forment un couple dynamique et souriant. En 2013, ils se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale en créant La Case des Saveurs, une société spécialisée dans la fabrication de punchs, à Pointe Noire. Mais ce n’est ni un hasard ni un coup de tête : cela fait plus de 20 ans qu’ils évoluent dans l’univers du rhum et du punch en Guadeloupe. Aujourd’hui, l’entreprise emploie deux jeunes de Pointe Noire, et fourmille de projets, comme la création prochaine d’une gamme de rhums arrangés.

La Case des-Saveurs Carine Thieffry Franck Terrien

2B

Vins de Corse

Domaine Montemagni

L’histoire vigneronne de la famille Montemagni débute en 1850. Mais Patrimonio devra attendre l’arrivée de Louis Montemagni, représentant de la 4e génération, pour voir ce domaine prendre toute l’envergure qu’on lui connaît aujourd’hui. Il a agrandi son vignoble au fil des ans, travaillant la terre : acheter, planter… grâce aux bénéfices de ses autres activités. Le patriarche, toujours très présent et actif malgré ses 90 ans, a su transmettre sa passion à ses filles, à ses petits-fils… et à ses arrière-petits-enfants qui, il en est certain, perpétueront la tradition le moment venu.

Louis Montemagni Domaine Montemagni

À la rencontre des meilleurs producteurs

Pour mettre à l’honneur les 38 lauréats de la promotion 2018 nous avons demandé à Floriane Ravard, auteure passionnée par la diversité et les richesses gastronomiques des régions françaises, d’aller à leur rencontre. Retrouvez-les en détails dans ce carnet de voyage exceptionnel.

 

Prix de vente : 15€ TTC sans les frais de port.

Demander le MOOK édition 2018
MOOK Le Gout Avant Tout 2018

Le goût avant tout

Participez à la 129ème édition du Concours Général Agricole qui récompense les meilleurs produits et animaux du terroir français.

X